A la une
Recherche
  
Accueil >

Journal de bord > Année 2017

>

Jeudi 20 et jeudi 13 avril 2017 : visite du maire de Vauvenargues et petits travaux



Près du refuge Cézanne, les spartiers débutent leur floraison.
(Spartium juncéum, appelés parfois genêts d'Espagne)
(Spartium juncéum, appelés parfois genêts d'Espagne)

Philippe Charrin, maire de Vauvenargues, est monté au Prieuré avec son épouse, deux de ses enfants et trois de ses petits enfants. Photo de famille devant la sortie est, seul lieu non encombré par les matériaux de chantier !
Elisabeth, Philippe, sa fille Camille, son fils Arnaud et les petits : Charlotte, Jules et Oscar
Elisabeth, Philippe, sa fille Camille, son fils Arnaud et les petits : Charlotte, Jules et Oscar

Philippe Charrin est venu voir l'avancement du chantier pour la réhabilitation du cloître et revisiter le Prieuré qui a bien changé depuis le début de ces travaux.
Les employés de l'entreprise Sele ne viennent plus depuis une dizaine de jours (leur 4X4 est en panne) et nous ne sommes pas nombreux. Seul le creusement du caniveau et quelques menus travaux d'entretien sont poursuivis, comme le montre la vidéo qui résume aussi quelques moments du jeudi précédent.



Pendant que Marc D. fait visiter l'ensemble du Prieuré à Philippe Charrin et Régis Servole (correspondant au journal La Provence), Jean-Jacques, aidé de Thomas (petit-fils de Paul) continue de creuser la rigole descendant vers le caniveau en cours.
Jean-Jacques et Thomas, Régis, Alain G., Sauveur, Marc D., Philippe et Maurice
Jean-Jacques et Thomas, Régis, Alain G., Sauveur, Marc D., Philippe et Maurice
Jean-Jacques, Thomas et Philippe Charrin
Jean-Jacques, Thomas et Philippe Charrin

La visite du cloître permet de s'arrêter devant quelques détails.
Vue sur le groupe s'arrêtant dans la partie du cloître anciennement restaurée
Vue sur le groupe s'arrêtant dans la partie du cloître anciennement restaurée
Devant la dernière porte menant au refuge, une réserve pour le regard et une autre pour l'éclairage
Devant la dernière porte menant au refuge, une réserve pour le regard et une autre pour l'éclairage
Entre les deux parties du cloître, une des trois marches achevée.
Entre les deux parties du cloître, une des trois marches achevée.
Au fond du cloître, le dallage s'arrête presque au ras de la future remise
Au fond du cloître, le dallage s'arrête presque au ras de la future remise
La baie sud est enfin achevée
La baie sud est enfin achevée
La bordure de la corniche a été taillée.
La bordure de la corniche a été taillée.
Les travaux sur la toiture et les corniches sont temporairement suspendus
Les travaux sur la toiture et les corniches sont temporairement suspendus

Marc D. fait ensuite visiter le refuge (transformé actuellement en remise) l'esplanade, la brèche, les caves et la chapelle, tout en donnant de nombreuses explications au maire.
Dans le refuge, Philippe Charrin et son fils Arnaud avec Marc D.
Dans le refuge, Philippe Charrin et son fils Arnaud avec Marc D.
Camille, Paul, Alain G., Marc D., Philippe Charrin, Régis et Sauveur regardent la falaise ouest bordant l'esplanade.
Camille, Paul, Alain G., Marc D., Philippe Charrin, Régis et Sauveur regardent la falaise ouest bordant l'esplanade.
Arnaud, Marc D., Philippe Charrin et Alain G. à la brèche
Arnaud, Marc D., Philippe Charrin et Alain G. à la brèche
Pendant que Claudine et Geneviève entretiennent le Logis, Alain T. coupe du petit bois et Roger nettoie la calade.
Jules et Charlotte lui donnent un coup de main...
Alain T.
Alain T.
Charlotte, Jules et Roger
Charlotte, Jules et Roger
Régis et Paul
Régis et Paul

Chaque semaine apporte de nouvelles floraisons, tandis que d'autres s'essoufflent...
Le sorbier blanc (ou alisier), à gauche, va bientôt fleurir tandis que les fleurs des amélanchiers commencent à se faner
Le sorbier blanc (ou alisier), à gauche, va bientôt fleurir tandis que les fleurs des amélanchiers commencent à se faner
L'anthyllide des montagnes
L'anthyllide des montagnes
L'orobanche (sans chlorophylle) parasite le ciste cotonneux (fleur rose) tout proche
L'orobanche (sans chlorophylle) parasite le ciste cotonneux (fleur rose) tout proche

Petit retour en arrière, jeudi 13 avril 2007 :

Dès le Pas du Berger, le chemin est à présent bordé de délicats orchis d'Hyères, tandis que les fleurs des iris et des narcisses d'Asso sont sur la fin.

Jeune orchis d'Hyères (Orchis olbiensis)
Jeune orchis d'Hyères (Orchis olbiensis)

Un seul chantier aujourd'hui : il faut continuer à creuser le caniveau devant la porte est et réaliser une rigole qui conduira les eaux pluviales (du toit du cloître) jusqu'à ce caniveau. Il faut donc démolir un petit contrefort qui barre l'écoulement des eaux. Très solide, ce petit muret !
Philippe et Marc L. attaquent le muret
Philippe et Marc L. attaquent le muret
Marc D. continue à l'aide d'une masse, Daniel creuse la caniveau au percuteur
Marc D. continue à l'aide d'une masse, Daniel creuse la caniveau au percuteur
Sauveur poursuit au percuteur
Sauveur poursuit au percuteur
Roland et Philippe se relaient ensuite au marteau, burin et à la masse.
Roland et Philippe se relaient ensuite au marteau, burin et à la masse.

Claudine et Geneviève, sont de vraies fées du Logis, plus un grain de poussière dans le placard, l'évier brille !
Claudine et Geneviève
Claudine et Geneviève
Daniel place les outils à manche sur le râtelier tout neuf
Daniel place les outils à manche sur le râtelier tout neuf

Pour fêter sa médaille de bronze remise par la Fédération Française de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement Associatif, Daniel nous gâte : de délicieux apéritifs et du champagne ! Tout cela par un temps radieux et la joie de partager ce bon moment !
Daniel nous sert
Daniel nous sert
Nous attendons Marc D. pour trinquer !
Nous attendons Marc D. pour trinquer !

Quelques plantes en floraison...
Thym, chou (Brassica répanda, fleurs jaunes) et amélanchier sur la falaise bordant la brèche des moines
Thym, chou (Brassica répanda, fleurs jaunes) et amélanchier sur la falaise bordant la brèche des moines
Fritillaire à involucre de profil...
Fritillaire à involucre de profil...
... et vue par en-dessous
... et vue par en-dessous
Retour en haut de page