A la une
Recherche
  
Accueil >

zoom > le barrage du Bimont et les autres barrages  

>

Le barrage du Bimont



Le barrage de Bimont  et sa retenue se situent au nord-ouest de la montagne Sainte-Victoire, sur la route de Vauvenargues, à la hauteur de Saint-Marc-Jaumegarde. Le barrage a été construit de 1946 à 1952 par l'ingénieur Joseph Rigaud pour barrer le lit de la Cause et surtout retenir les eaux captées du Verdon. Il mesure 180 m de long et 87,5 m de haut. Le volume stocké en permanence dans Bimont varie entre 11 et 14 Millions de m3 ce qui correspond à la consommation annuelle d'une agglomération comme Aix-en-Provence.

Transitent par la réserve du barrage :
• 30% de l'eau nécessaire à Marseille
• 1/3 des besoins en eau d'Aix-en-Provence, qui s'ajoute aux 2/3 provenant de la branche de Saint-Hippolyte du Canal de Provence au Nord de la commune.

Par sa conception, le barrage de Bimont ( barrage voûte-poids) est un ouvrage extrêmement solide. Néanmoins, et conformément à la réglementation, la Société du Canal de Provence en assure une surveillance permanente.

Un grand parking permet de se garer près du barrage et de là, on peut traverser le barrage et monter par le sentier Imoucha (balisé en bleu) au Prieuré de Sainte-Victoire et à la Croix de Provence.

  •  Des grands travaux de rénovation du barrage ont débuté en juillet 2016 et s'étaleront jusque fin 2019. L'accès au barrage devrait être fermé à partir de 2017, jusqu'au début 2019, sauf les week ends.
  • Pour connaitre les fermetures temporaires du barrage, consultez le site "Bimont fait peau neuve"
  • Pour suivre les travaux en images,  et voir une vidéo sur le projet, consultez cette page du même site...
Sa retenue d'eau et Saint-Victoire à l'arrière plan. Le plan d'eau sera vidé de mi-2017 à fin 2019
Sa retenue d'eau et Saint-Victoire à l'arrière plan. Le plan d'eau sera vidé de mi-2017 à fin 2019
Depuis mai 2016, le Grand Site Sainte-Victoire a installé son kiosque d'informations pour les visiteurs et randonneurs
Depuis mai 2016, le Grand Site Sainte-Victoire a installé son kiosque d'informations pour les visiteurs et randonneurs
Depuis juin 2016, des panneaux vous renseignent sur les randonnées, la montagne et les travaux de rénovation du barrage
Depuis juin 2016, des panneaux vous renseignent sur les randonnées, la montagne et les travaux de rénovation du barrage
Vue  sur le bâtiment de contrôle et les logements de fonction
Vue sur le bâtiment de contrôle et les logements de fonction
Les eaux captées du Verdon par la galerie de la Campane, arrivent en trombe pour alimenter le lac,
Les eaux captées du Verdon par la galerie de la Campane, arrivent en trombe pour alimenter le lac,
L'amont du barrage
L'amont du barrage
En juin 2015, La SCP a organisé une visite guidée, ce qui donne des photos étonnantes de la voûte ...

 

...et des vannes à fort débit.

 

En aval du barrage, on peut admirer la vallée torturée de la Cause et le contre barrage.

Au pied du barrage, c'est le départ de la branche de Marseille-Nord du Canal de Provence, d'une capacité maximum de 6 m³/s : elle descend vers l'agglomération marseillaise en desservant au passage divers territoires. Une branche secondaire part vers Fuveau.
Les usages de l'eau sont multiples : irrigations agricoles, poteaux incendie, arrosages d'agrément, ainsi que plusieurs communes.
Parmi elles, Aix-en-Provence qui est alimentée en totalité par la SCP. Citons aussi des usages industriels, comme l'alimentation en eau de la centrale thermique de Gardanne.

Les gorges de l'Infernet
Les gorges de l'Infernet
Le contre barrage
Le contre barrage

 

En 2003, la retenue a été totalement vidée pour permettre de contrôler la voûte du barrage et le paysage en était assez modifié ! On peut même y voir un pont, au dessus de la Cause, qui ne sert plus mais aurait peut-être servi à transporter les matériaux nécessaires à la construction du Prieuré de Sainte-Victoire ...

En 2010, une vidange partielle du barrage permettait aussi de voir ce vieux pont.

 

 

Le long de la D10 qui relie Aix-en-Provence à Vauvenargues , chemine le sentier Christian de Barbarin. De celui-ci, démarrent quelques sentes non balisées permettant d'admirer une partie des rives de la retenue du barrage. La baignade est interdite.

Au fond, la face Nord de Sainte-Victoire, la Croix de Provence
Au fond, la face Nord de Sainte-Victoire, la Croix de Provence

 

Depuis le mois de janvier 2016, nous pouvons constater que le niveau de l'eau de la retenue du barrage a beaucoup baissé. En l'approchant, on voit la différence de couleur sur la voûte et, vu du Prieuré, on constate que le fond de la retenue, vers l'est, est à sec.

Photo prise le 16 janvier 2016. la baisse de niveau est visible sur la voûte
Photo prise le 16 janvier 2016. la baisse de niveau est visible sur la voûte
Photo prise le 28 janvier 2016, depuis le Prieuré
Photo prise le 28 janvier 2016, depuis le Prieuré

Si le niveau d'eau de la retenue a remonté depuis, il sera de nouveau maintenu bas pour permettre l'installation d'un dispositif de by-pass : Pendant les travaux, l'eau sera directement prélevée à la sortie de la galerie de la Campane et amenée jusqu'au contre-barrage par une conduite creusée dans la roche qui traversera l'appui rive droite.
Cet aménagement, appelé by-pass du barrage, est en cours de construction en novembre 2016, avant les travaux principaux sur le barrage et sera opérationnel dès la baisse du plan d'eau début 2017.

Les travaux proprement dits sur le barrage (renforcement des culées, étanchéité etc.) commenceront en 2017, et seront précédés de la vidange du barrage. La remise en eau s'effectuera dès la fin des travaux, à partir du printemps 2019.

Vraisemblablement les travaux entraîneront à partir de 2018, l'interdiction de passer sur le barrage en semaine. L'accès au sentier Imoucha ne sera possible qu'en week-end, à partir du parking de Bimont.

 

Pour plus de détails, lire le projet de la Société du Canal de Provence .

 

Profitant que le fond de la retenue soit à sec, les Amis de Sainte-Victoire sont allés voir l'ancien pont, enjambant la Cause, qui faisait peut-être jadis partie d'un itinéraire pour transporter les matériaux jusqu'au Prieuré en construction.

Le vieux pont, au fond
Le vieux pont, au fond
Le pont ne semble pas avoir bougé depuis les photos prises en 2003
Le pont ne semble pas avoir bougé depuis les photos prises en 2003
Le fond de la retenue couvert d'alluvions. Vue vers l'ouest.
Le fond de la retenue couvert d'alluvions. Vue vers l'ouest.
Retour en haut de page