A la une
Recherche
  
Accueil >

L'histoire du prieuré > Le renouveau de 1955 à 2005

>

Les statues du porche



Lorsque l'Abbé Aubert édifia le Prieuré, il fit fermer l'esplanade sur le côté ouest, par un porche qui tomba en ruine au XIXe siècle, comme l'ensemble des bâtiments.

D'après les photos de la fin du XIXe siècle, ce porche comportait deux niches destinées à héberger des statues ... qui n'étaient autres que celles de Saint-Honoré et de Saint-Jean-Baptiste, les saints-patrons des deux fondateurs du Prieuré : Honoré Lambert et Jean Aubert, comme l'attestent des textes de l'époque. 

Vers 1870, une niche subsistait encore
Vers 1870, une niche subsistait encore

Vers  1960, même la niche de gauche avait disparu ! Lors de la reconstruction du porche en 1991 , nos anciens ont reconstruit ces deux niches qui sont restées vides jusqu'en 2007 !
Le porche vers 1960
Le porche vers 1960
1991, après la reconstruction du porche
1991, après la reconstruction du porche

Petits reportages sur la construction et l'installation des statues du porche :
Et pour voir le porche tel qu'il est de nos jours...
Retour en haut de page