A la une
Recherche
  
Accueil >

Les travaux après 2015  > retour

>

La réhabilitation du cloître en 2017, suite 2




Le 15 septembre, 46 rotations livrent le matériel nécessaire à la poursuite du chantier de réhabilitation du cloître, voir la vidéo.
 L'hélicoptère de Jet Systems
L'hélicoptère de Jet Systems
Les bénévoles donnent un coup de main pour ranger le matériel entre 2 rotations
Les bénévoles donnent un coup de main pour ranger le matériel entre 2 rotations

La semaine suivante, les menuiseries vitrées du cloître ont été posées par les maçons de l'entreprise SELE : la porte intérieure cintrée, la grande baie en anse de panier, les deux baies latérales cintrées donnant sur la falaise, les 4 anciennes portes donnant sur le monastère-refuge sont équipées de châssis en ferronnerie laquée et de verres clairs armés.
La grande baie en anse de panier
La grande baie en anse de panier
Vue vers le sud et la porte métallique au fond
Vue vers le sud et la porte métallique au fond
Vue vers le nord
Vue vers le nord
Une des deux baies cintrées
Une des deux baies cintrées
La porte cintrée au fond, la grande baie à gauche
La porte cintrée au fond, la grande baie à gauche
Deux des 4 anciennes portes donnant sur le refuge
Deux des 4 anciennes portes donnant sur le refuge

Le 28 septembre, l'appui de la grande baie en anse de panier est en cours de finition, tandis que les bénévoles creusent le terre-plein juste devant, afin de pouvoir y enterrer les gaines électriques provenant du cloître pour aller dans la cave où se situera le nouveau tableau électrique.
L'appui de la grande baie
L'appui de la grande baie

La semaine suivante, l'encadrement de la grande baie est achevé, les joints au mortier des menuiseries sont en cours.
Avant...
Avant...
... après
... après

Le sol dallé doit être refait partiellement dans la partie nord du cloître. Il faut baisser son niveau de part et d'autre de la porte intérieure vitrée.
Le dallage a été enlevé
Le dallage a été enlevé
Préparation du mortier
Préparation du mortier
Pose des dalles
Pose des dalles

Le 12 octobre, le dallage de part et d'autre de la porte intérieure vitrée est achevé, Les maçons entreprennent la charpente de la partie nord du cloître
La partie nord du cloître
La partie nord du cloître
Installation de la charpente et du chéneau de la partie nord
Installation de la charpente et du chéneau de la partie nord

La semaine suivante, les maçons commencent la charpente de la partie nouvellement reconstruite du cloître.
Les couvreurs débutent l'étanchéité du chéneau le long du refuge en installant des montants de bois sur lesquels le chéneau en tôle sera fixé. La panne sablière et la panne muralière ont été installées, la panne intermédiaire est en cours.
La corniche en pierre de Vers, bordant le toit du cloître à l'est, est achevée. Daniel Arthaud et Alain Goudal y fixent dessus les hampes sur lesquelles seront vissés les supports de la grande gouttière.
Les maçons sur la voûte, les couvreurs sur le chéneau
Les maçons sur la voûte, les couvreurs sur le chéneau
Arasement de l'excès de maçonnerie pour respecter la pente, fixation des hampes
Arasement de l'excès de maçonnerie pour respecter la pente, fixation des hampes

Le 26 octobre, les couvreurs collent et fixent le chéneau en tôle laquée et achèvent la couverture du local Elzear.
Daniel Arthaud règle et fixe les dernières hampes sur la corniche.
La charpente au-dessus de la remise est achevée
La charpente au-dessus de la remise est achevée
La charpente du cloître aussi
La charpente du cloître aussi
Daniel au bout de la corniche
Daniel au bout de la corniche

La semaine suivante, toute une équipe de bénévoles montent les trois parties de la gouttière depuis la côte 710.
Jean Morbelli, ancien couvreur, dirige les opérations. Il soude les éléments de la gouttière puis, avec Alain Goudal et Jean-Jacques Bernard Bret, il installe les supports, tout en veillant à respecter la pente, matérialisée par un cordon. La gouttière est ensuite installée.
Jean soude le fond de la gouttière
Jean soude le fond de la gouttière
Alain installe les supports
Alain installe les supports
Jean-Jacques règle la pente de la gouttière qui descend vers le sud
Jean-Jacques règle la pente de la gouttière qui descend vers le sud

Le 9 novembre, la gouttière du toit du cloître est complètement posée, la couverture du local Elzéar est achevée. L'arase de l'acrotère du refuge est en cours.
Arase de l'acrotère
Arase de l'acrotère
Vue d'ensemble pendant la visite de Chantier
Vue d'ensemble pendant la visite de Chantier

La semaine suivante, le toit du cloître est complètement recouvert à présent, reste à étanchéifier les deux parties contre les falaises et à installer les descentes d'eau pluviales.
La remise au fond du cloître est couverte
La remise au fond du cloître est couverte
L'arase bordant le chéneau est achevée
L'arase bordant le chéneau est achevée
Vue plongeante sur la toiture
Vue plongeante sur la toiture
Retour en haut de page