A la une
Recherche
  
Accueil >

Journal de bord Année 2017

>

Jeudi 17 août 2017 : montée des cadres pour les vitraux de la chapelle du Prieuré



8 heures 30, il fait déjà bien chaud à la côte 710 (au bout de la piste des Venturiers) et on peut voir la végétation desséchée sous le Prieuré et la Croix.
Vue depuis la côte 710
Vue depuis la côte 710

Le 4X4 de Marc arrive, les bénévoles détachent les deux cadres dormants des futurs vitraux qui doivent être testés dans les fenêtres de la chapelle.
Sauveur et Marc D. détachent les deux cadres
Sauveur et Marc D. détachent les deux cadres

La Vidéo résume les moments importants de la matinée :


Daniel et Roger montent les premiers avec un des deux cadres, bien vite doublés par Sauveur, en pleine forme, alors que ces cadres sont assez lourds !
Daniel, Roger, Marc L., Sauveur
Daniel, Roger, Marc L., Sauveur
Sauveur et Alain T., près de l'arrivée.
Sauveur et Alain T., près de l'arrivée.

Mauvaise surprise à l'arrivée devant le porche : des "vandales" ont déposé des branches, alors que tous feux sont interdits (et très dangereux) sur l'ensemble du massif ! De plus, les plants d'iris, soigneusement binés et arrosés depuis deux mois, ont été saccagés.
Les branches étaient déposées sur les plants d'iris, il n'en reste presque plus rien
Les branches étaient déposées sur les plants d'iris, il n'en reste presque plus rien
les plants d'iris, photo prise jeudi dernier
les plants d'iris, photo prise jeudi dernier
Daniel, Marc L., Alain T., Marc D., Sauveur et Roger autour du café
Daniel, Marc L., Alain T., Marc D., Sauveur et Roger autour du café
Il faut remplir le réservoir vidé par les arrosages précédents. Pour cela, le petit groupe électrogène est sorti. Marc D. et Sauveur ont des difficultés à le faire démarrer. Marc L., Roger, Daniel, Alain T. et Flo commencent donc l'arrosage en pompant à la citerne. Nous sommes suffisamment nombreux aujourd'hui pour arroser toutes les plantations, y compris celles situées le long du GR9, derrière la chapelle.
Le groupe démarre enfin, Marc D. branche le tuyau à la pompe intérieure de la citerne et l'eau remplit assez rapidement le réservoir.
Marc L. et Roger sondent la citerne : 4 mètres 34 d'eau, c'est bien, compte tenu de la sécheresse. La réfection de l'étanchéité (l'an dernier) de son fût, s'avère efficace !
Marc L. pompe l'eau. Derrière Alain, Sauveur et Marc s'affairent autour du groupe
Marc L. pompe l'eau. Derrière Alain, Sauveur et Marc s'affairent autour du groupe
Roger et Marc L. mesurent la jauge.
Roger et Marc L. mesurent la jauge.

Dans la chapelle, les bénévoles déplacent non sans mal le petit échafaudage pour l'installer sous une des fenêtres du mur nord. Les cadres sont essayés avec succès sur la fenêtre du milieu et celle du chœur, ils s'encastrent sans peine dans les embrasures des baies.
Fenêtre du milieu
Fenêtre du milieu
Fenêtre du chœur
Fenêtre du chœur

Sur le toit du refuge, Marc D. et Sauveur prennent des mesures et cogitent sur les futures réalisations des toitures du local Elzéar, de la remise à outils et des évacuations d'eau pluviale.

Il est bien rare de voir des pigeons au Prieuré. Celui-ci, un solitaire observé depuis quelques semaines, semble peu farouche et profite de la cuvette d'eau placé au pied de la citerne.
Retour en haut de page