A la une
Recherche
  
Accueil >

Journal de bord  > Année 2017

>

Jeudi 15 juin 2017 : canicule au Prieuré et sortie botanique



Nous savons qu'il fera très chaud, aussi entamons-nous la montée par les Venturiers dès 7h 30.
Malgré la canicule, nous poursuivons quelques uns des petits travaux commencés la semaine précédente. Voir la vidéo ci-dessous :


Les travaux sur le toit du cloître doivent se poursuivre afin d'éviter des infiltrations d'eaux pluviales dans le cloître.
Pour installer la gouttière qui conduira à la descente d'eau extérieure, il faut au préalable surélever la toiture constituée de tôles en bac-acier.
Daniel et Alain G. démontent toutes les tôles, découvrant les plaques de contreplaqué qu'il faut balayer.
Ensuite, ils installent deux longs madriers en guise de pannes afin de rehausser les tôles. Remettre les tôles en place n'est pas facile, les fixer non plus, alors que la chaleur du soleil se réverbère sur l'acier !

Chaleur étouffante l'après-midi !
Les tôles sont trop brûlantes pour y poser les genoux !
Les tôles sont trop brûlantes pour y poser les genoux !

C'est déjà la sécheresse, il faut s'occuper des plantations récentes, notamment les deux jeunes cyprès et les petits buis. Marc D. et Marc L. installent et relient le long tuyau à la pompe de la citerne, mais hélas, le groupe électrogène est en panne. Nous arrosons donc à la main (arrosoirs), en puisant l'eau du réservoir.
Alain T. consolide la rocaille au dessus des WC et améliore les cuvettes creusées autour des jeunes buis.
Marc L. déroule le long tuyau
Marc L. déroule le long tuyau
Marc D. le raccorde à la pompe de la citerne
Marc D. le raccorde à la pompe de la citerne

Pendant ce temps, et selon son habitude, Roger désherbe et ratisse une autre partie de la calade tandis que Jean-Paul E. récupère des bonnes pierres sur le tas de déchets qui seront héliportés en septembre.

Le rejointoiement du soubassement du mur nord de la chapelle se poursuit avec Jean-Paul M.
Alain T. fait la navette pour lui apporter dans des seaux tous les matériaux nécessaires à la gâchée de mortier : eau, chaux, sable, ciment.
Bientôt Jacques et Eric prêtent main forte. Hélas, l'ombre portée du mur de la chapelle est très étroite !
Jean-Paul et Eric injectent le mortier
Jean-Paul et Eric injectent le mortier
Jacques insère des pierres dans les interstices
Jacques insère des pierres dans les interstices
Eric travaille un peu plus loin.
Eric travaille un peu plus loin.
Jacques, Alain T., Jean-Paul M., Eric
Jacques, Alain T., Jean-Paul M., Eric

Petit retour en arrière, mardi 13 juin 2017 : la sortie botanique avec Augustin

Nous sommes 6 pour accompagner Augustin, botaniste depuis 47 ans (et qui connait Sainte-Victoire comme sa poche) sur un itinéraire tout à fait à l'est du massif, au delà du parking du Puits d'Auzon.
Heureusement, Augustin a prévu la chaleur et nous propose une balade le plus souvent ombragée.

L'intérêt de cette sortie consiste à découvrir des plantes plus rares dans le reste du massif (nous sommes dans le Var, le climat est un peu plus humide) et à "réviser" celles que nous connaissons déjà mais qui sont à un stade d'évolution différent.
Jean-Claude, Daniel, Augustin, Monique, Hélène et Geneviève
Jean-Claude, Daniel, Augustin, Monique, Hélène et Geneviève
Augustin au centre
Augustin au centre
Retour en haut de page