A la une
Recherche
  
Accueil >

Journal de bord  > Année 2017

>

Jeudi 16 mars 2017 : Prieuré, une journée bien remplie



Temps sublime aujourd'hui, c'est bon de prendre le soleil à l'arrivée !
Marc D., Daniel T., Marc L., et Philippe devant la chapelle
Marc D., Daniel T., Marc L., et Philippe devant la chapelle
Marc L., Marc D., Francis, Laurent et Roger derrière le porche
Marc L., Marc D., Francis, Laurent et Roger derrière le porche

La vidéo présente une partie des activités de bénévoles et des employés de l'entreprise Sele durant la seule matinée.

Les premiers à travailler à la réfection de la calade, Charly et Marie Danièle, sont bientôt rejoints par Daniel A. qui tamise la terre. Puis Laurent prend le relais de Charly pour piocher le sol bien dur. Roger nettoie les parties de l'esplanade non encombrées.
Charly, Laurent, Marie-Danièle et Daniel A.
Charly, Laurent, Marie-Danièle et Daniel A.
Vue plongeante sur la partie de la calade en cours
Vue plongeante sur la partie de la calade en cours
Alain T. coupe du petit bois
Alain T. coupe du petit bois

Guy arrive accompagné de Valentine, étudiante à l'école Egicam. Valentine est venue voir le travail des bénévoles des Amis de Sainte-Victoire, les interviewer aussi, afin de réaliser un petit reportage sur l'initiative citoyenne dans le cadre de ses études.
Un peu plus tard, Guy, Alain C., Jean-Jacques et Jean-Paul E. dégagent le soubassement du mur nord de la chapelle afin de pouvoir ensuite en rejointoyer toutes les pierres.
Philippe, Daniel T., Marc L. accueillent Guy et Valentine
Philippe, Daniel T., Marc L. accueillent Guy et Valentine
Jean-Paul pioche, Guy et Laurent font une pause, Alain et Jean-Jacques débarrassent les branches, la terre et les pierres.
Jean-Paul pioche, Guy et Laurent font une pause, Alain et Jean-Jacques débarrassent les branches, la terre et les pierres.
Valentine visite le Prieuré avec Guy puis Yves lui en raconte l'histoire
Valentine visite le Prieuré avec Guy puis Yves lui en raconte l'histoire
Dans la cave, le mur en face des établis a été débarrassé des pioches, pelles et râteaux. Daniel fabrique et pose un râtelier pour y ranger ces outils encombrants.
Pelles et pioches en attente
Pelles et pioches en attente
Daniel perce le support du râtelier...
Daniel perce le support du râtelier...
... puis va le fixer sur le mur
... puis va le fixer sur le mur

Alain H. ponce la porte de la cave bien défraîchie. Il passe ensuite une couche de protection.
Alain ponçant la porte de la cave...
Alain ponçant la porte de la cave...
La porte reliant le Logis à la chapelle est aussi rafraîchie
La porte reliant le Logis à la chapelle est aussi rafraîchie

Philippe et Daniel T. installent une gaine qui reliera une antenne (sur le toit du Logis) au refuge et au local Elzéar.
Il faut percer des trous dans le béton armé, ce n'est pas facile ! En effet, le fond du cloître a été bouché la semaine dernière. Du béton armé entoure l'ouverture (provisoirement close) qui donnera sur la future remise, des agglomérés comblent l'espace au-dessus du linteau.
Philippe, déroule la gaine
Philippe, déroule la gaine
Daniel T. perce un trou
Daniel T. perce un trou
La future porte donnera sur la remise des bénévoles, encore à ciel ouvert.
La future porte donnera sur la remise des bénévoles, encore à ciel ouvert.

Pendant la visite de chantier, il est mesuré la différence de niveau entre la partie du cloitre restaurée en 1972 et celle réhabilitée en ce moment. Il y aura quatre marches pour rattraper cette différence. Sur le toit du refuge, les responsables discutent de l'étanchéité du chéneau du refuge.
Jacques de Welle, Flavien, Daniel T., Marc D., Maxime et Marc L.
Jacques de Welle, Flavien, Daniel T., Marc D., Maxime et Marc L.
Visite de chantier sur le toit
Visite de chantier sur le toit
Les pierres de taille au premier plan serviront à border les corniches, elle dépasseront de 10 cm.
Les pierres de taille au premier plan serviront à border les corniches, elle dépasseront de 10 cm.
Tandis que Philippe, le maçon, prépare et transporte le mortier de chaux, Pierre et Flavien rehaussent la corniche de la partie anciennement restaurée du cloître. 
Philippe en bas, Pierre et Flavien en haut
Philippe en bas, Pierre et Flavien en haut
Pierre arase la partie de la corniche rehaussée (2 rangées de moellons)
Pierre arase la partie de la corniche rehaussée (2 rangées de moellons)
Yann attaque le seuil de la grille d'entrée du cloître au marteau piqueur
Yann attaque le seuil de la grille d'entrée du cloître au marteau piqueur
Vue vers le nord sur le mur et la porte reliant la future remise au cloître
Vue vers le nord sur le mur et la porte reliant la future remise au cloître
Vue plongeante montrant la clé de voûte renforcée, entre chaque tirant.
Vue plongeante montrant la clé de voûte renforcée, entre chaque tirant.

La veille, mercredi 15 mars :

A l'issue du Comité directeur, nous fêtons les 90 printemps de notre amie Simone Revalor.
Oui, printemps, notre Simone ayant bien entretenu son excellente forme par ses multiples montées au Prieuré depuis son adolescence. Elle fut d'ailleurs embauchée par les Amis de Sainte-Victoire il y a une soixantaine d'année se faisant remarquer par son dynamisme et sa bonne humeur. Simone monte encore de temps à autre et fait partie des Chanteurs de Sainte-Victoire.
Pour commencer la petite fête, un petit diaporama lui rend hommage, puis Jean lis un poème en alexandrins et plein d'humour, qu'il a concocté pour son amie. Paul, un autre ami "bastissèire" lui remet un album photos souvenir. Viennent ensuite les gâteaux ! 
Merci à Jean-Paul pour ses photos.
Jean et Simone découvrant l'album photo
Jean et Simone découvrant l'album photo
Francis, notre président, embrassant Simone
Francis, notre président, embrassant Simone
Autour de Simone, quelques
Autour de Simone, quelques "bastisseières" dont Daniel, Jean-Bernard, Jacques, Paul, Marc R., Liliane, Jean et Marc L.

Quelques souvenirs de Simone au Prieuré :
1989, Simone aide à creuser des tranchées pour les canalisations de l'esplanade
1989, Simone aide à creuser des tranchées pour les canalisations de l'esplanade
1989, Simone, sherpa ?
1989, Simone, sherpa ?
1991, le porche en construction, Jean et Simone à droite
1991, le porche en construction, Jean et Simone à droite
1991, Edmond, Paul, Simone, Pierre et Albert
1991, Edmond, Paul, Simone, Pierre et Albert
1992, Simone gâche du béton devant l'ancienne citerne
1992, Simone gâche du béton devant l'ancienne citerne
1991, Pierre, Simone, Louis et Albert
1991, Pierre, Simone, Louis et Albert
Bon anniversaire Simone !
Bon anniversaire Simone !
Retour en haut de page