A la une
Recherche
  
Accueil >

Journal de bord  > Année 2017

>

Jeudi 2 février 2017 : le déplacement du coffrage de la voûte




Le vent souffle très fort, les crêtes sont balayées par les nuages. La Croix apparait, disparait, et par instants fugitifs, projette son ombre sur les gouttelettes en suspension.
L'ombre de la Croix
L'ombre de la Croix

Les intempéries de ces dernières semaines nous ont empêché de monter et/ou de travailler. Pour les mêmes raisons, l'entreprise Sele a dû arrêter ses travaux dans le cloître plusieurs fois. Malgré le vent et le brouillard, nous sommes assez nombreux aujourd'hui et les maçons ont depuis quelques jours repris la construction de la voûte du cloître.
La grande affaire est la difficile mise en œuvre du déplacement du coffrage de la voûte, comme le montre la vidéo :


L'appui de la baie nord du cloître est achevé. Nicolas le ponce, ainsi que toutes les pierres de taille de cette baie.
Appui de la baie nord en pierre de Vers
Appui de la baie nord en pierre de Vers
Nicolas ponce cet appui
Nicolas ponce cet appui
l'appui de la baie sud n'est pas encore achevé
l'appui de la baie sud n'est pas encore achevé
La réunion de chantier commence par la visite du cloître avec l'architecte Jacques de Welle, Maxime, chef des travaux , Hafedh, chef d'équipe et nos responsables. L'avancement des travaux est satisfaisant.
Nicolas, Hafedh, Maxime, Jacques, Marc D., Marc l., Laurent
Nicolas, Hafedh, Maxime, Jacques, Marc D., Marc l., Laurent
Les deux premiers tronçons de la voûte et les arc doubleaux sont bien visibles.
Les deux premiers tronçons de la voûte et les arc doubleaux sont bien visibles.

Le troisième tronçon de la voûte étant achevé, il faut à présent mettre en place des madriers reposant sur des étais. Ceci afin de réaliser des sortes de "rails" sur lesquels glissera le coffrage (veau) du sud vers le nord, sur une dizaine de mètres.
Nicolas ponce la baie, Flavien, Arthur et Hafedh installent l'étaiement
Nicolas ponce la baie, Flavien, Arthur et Hafedh installent l'étaiement
Idem, vue plongeante
Idem, vue plongeante

Le veau (coffrage) est tiré à l'aide d'un palan. Mais cela ne suffit pas, le coffrage pèse pas loin de 400 kg, les frottements sont très importants et parfois ça coince. Hafedh, Arthur et Flavien doivent le soulager et le tirer : tâche épuisante et très délicate !
Nicolas manœuvre le palan
Nicolas manœuvre le palan
Sur l'échafaudage, l'équipe en plein effort
Sur l'échafaudage, l'équipe en plein effort
Idem, vue rapprochée
Idem, vue rapprochée
Vue plongeante sur la sortie du coffrage
Vue plongeante sur la sortie du coffrage
Idem, un peu plus tard
Idem, un peu plus tard
Le troisième tronçon de la voûte sera bientôt décroûté
Le troisième tronçon de la voûte sera bientôt décroûté
Le quatrième arc doubleau, au sud.
Le quatrième arc doubleau, au sud.
vue plongeante sur la totalité du cloître en cours de construction
vue plongeante sur la totalité du cloître en cours de construction

Deux semaines séparent les trois vues suivantes, montrant l'avancement de la voûte :
18 janvier, le deuxième tronçon est en cours
18 janvier, le deuxième tronçon est en cours
24 janvier, le troisième tronçon est en cours
24 janvier, le troisième tronçon est en cours
2 février,  le troisième tronçon est presque achevé, le coffrage déplacé.
2 février, le troisième tronçon est presque achevé, le coffrage déplacé.

La rangée de tuiles qui bordait la toiture de la partie du cloître restaurée en 1972, a été retirée.

Le mauvais temps limite les bénévoles à quelques travaux intérieurs.
Dans la chapelle, il faut toute une équipe pour déplacer le petit échafaudage vers la baie centrale, au sud.
Patrice, Jean-Paul E., Jean-Jacques, Alain T., Sauveur et Laurent
Patrice, Jean-Paul E., Jean-Jacques, Alain T., Sauveur et Laurent
L'échafaudage est calé sous la fenêtre sud
L'échafaudage est calé sous la fenêtre sud

Dans la cave, Daniel place les outils sur le panneau fixé la semaine précédente. Alain T. l'aide à trier le monceau d'outils. Jean-Paul E. range le bûcher.
Daniel devant l'établi
Daniel devant l'établi
Alain T. et Daniel
Alain T. et Daniel
Jean-Paul E. et Daniel
Jean-Paul E. et Daniel

Jean-Paul et Alain T coupent du petit bois et le rangent dans le logis.
Retour en haut de page